J’ai enfin ôté un énorme poids !!

Cela faisait des années, que je vivais un calvaire avec ma très forte poitrine, surtout vers la fin.

J’ai toujours eu une poitrine généreuse, même en étant ado, mais celle-ci a pris de l’ampleur au moment de ma première prise de poids dû à un choc émotionnel.

Je mesure 1m65 et suis passée d’un 90 C avec 55 Kg à un 90 E et 70Kg, pour la première phase. Et ça a continué à augmenter, puis les deux grossesses n’arrangeant rien, j’étais arrivée à un stade insupportable visuellement et physiquement, 115 H pour 104Kg.

Je vivais avec des douleurs très violentes au niveau du dos, je me courbais de plus en plus, je me levais difficilement le matin, une impression terrible d’avoir plus de 80 ans alors que j’en avais la moitié. En plus du dos, d’autres douleurs se faisaient ressentir au niveau de ma hanche entre autres… Bref, un lourd bilan à l’approche de ma nouvelle décennie.

Ce qui m’a également motivée à changer tout ça, c’était d’entendre mes enfants me dire :

Maman, tu ne cours jamais ou tu ne cours pas vite !

C’était décidé,  je voulais me sentir belle et surtout pouvoir jouer avec mes enfants comme ils l’attendaient, et pour cela, je devais dans un premier temps perdre du poids, subir une réduction mammaire et pratiquer du sport.

J’ai donc pris contact avec un chirurgien, lors de notre premier RDV, celui-ci m’avait dit que cette intervention était plus que justifiée, je n’en doutais pas une minute !

Voilà mon opération programmée, et un conseil de mon chirurgien de perdre du poids avant l’opération. Ce que j’avais fait, une perte de 10 KG.

Et le mardi 30 septembre 2014 était le jour de ma renaissance. Mon chirurgien m’avait retiré à peu près 3KG de graisse dans les seins, mon opération avait duré 2H30. Hormis l’anesthésie que j’ai eu du mal à éliminer, je me sentais déjà plus légère, mes douleurs n’étaient pas comparables avec celles que j’avais avant.

Je découvrais d’autres parties de mon corps, mes bourrelets du ventre par exemple … OH MY GOD ! Re motivation pour continuer à perdre du poids.

Mais interdiction formelle de pratiquer du sport durant quelques mois. J’ai attendu jusqu’à hier, avant de me lancer, avec un bon équipement et surtout un soutien-gorge méga efficace. J’ai pratiqué mon premier entrainement de course à pied, tout en douceur, sur 35 min, j’ai couru 5 min, le reste en marche rapide. Ça m’a fait un bien fou, j’ai hâte de recommencer et de progresser. Le renforcement musculaire n’est pas encore d’actualité, je vais attendre le mois de janvier, comme me l’a conseillé mon chirurgien.

Si vous vivez la même situation que moi, n’hésitez pas à opter pour cette intervention chirurgicale. Vous allez revivre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s